vendredi 14 décembre 2012

Canadian Winter is coming


Il y a bientôt quatre mois, j'embarquais à bord d'un avion pour le pays du sirop d'érable. Après moult péripéties et découvertes, j'aimerais revenir brièvement sur le début d'une aventure difficile mais très enrichissante.

A peine sorti d'un vieux charter en fin de vie, je suis tombé malade. Quelques heures plus tard, mon père et moi nous voyons refusé l'accès à notre appartement car nous avions un beau siamois à notre bras. Treize heures de voyage dans les pattes, une intoxication alimentaire bien entamée et sans domicile fixe: bienvenue au Canada maudits français !

Malgré ces déboires, nous avons fini par prendre pied sur ce continent étranger ou l'on ne nous attendait pas. J'ai découvert la poutine, les aspirateurs en promo à 500$, que mes études et autres réalisations d'outre-Atlantique ne valent pas un clou ici ainsi que bien d'autres surprises. Cependant rien de grave car au Québec, on trouve du bon fromage et du pain de qualité. What else ?

Loin d'être découragé par cette mise en bouche amère, j'ai eu la chance de rencontrer des personnes généreuses de leur temps et de leur expérience, toujours prêtes à échanger à propos du sujet qui nous passionne: les jeux. Écrivains, game designers, programmeurs, ici tout le monde se côtoie lors de réunions ou chacun partage ses réflexions et créations personnelles autour d'une bière. On oublie pendant quelques heures les contraintes de l'industrie pour parler des jeux d'aujourd'hui et de rêver du jeu tel qu'il sera demain. Certains s'improvisent conférenciers, d'autres écoutent avec passion et posent des batteries de questions à faire rougir un prof de lycée.

Ce sont ces moments riches qui m'ont permis de garder le sourire en attendant un potentiel permis de travail qui n'en finit plus de se faire désirer. Car si trouver "une job" est un problème retors, avoir le simple droit de bosser est une toute autre paire de manches. On empile les formulaires, on fait la course avec les autres  et on croise les doigts car non, tout le monde ne sera pas servi.

Et maintenant ? Maintenant, je travaille sur un jeu qui sera bientôt playtestable et je rafraîchis mes compétences en 3D tout en continuant à dessiner plus librement que jamais. L'année 2013 arrive à grands pas et ce sera l'année des choix: testeur qualité ou modeleur ? Un stage en game design, reprendre des études à la rentrée ou encore harceler un éditeur pour que mon jeu de carte finisse sur votre table ? 

Rien n'est figé et le futur est en branle. Cependant, il y a bien deux choses qui résistent au temps: ce blog et mon amour du jeu.

4 commentaires:

  1. Tu m’étonnes que tu choppes une intoxication alimentaire... tu as vu la recette de la poutine???XD

    Sinon courage vieux, tu sais dans quelle situation je suis au Vietnam c'est pas rose non plus, et au moins tu es avec ta famille ;) (en def pas sur que ce soit un bon point...)

    Anyway, écris plus souvent des petits articles comme ca, c est sympa a lire!

    RépondreSupprimer
  2. Très bien écrit ton article! : )
    Et woow... belle aventure, tu ferais un sacré hobbit! D'ailleurs, pour garder le sourire dans les moments les plus sombres et froids http://www.youtube.com/watch?v=T5VWqlMSbfU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal qu'il soit bien ecrit l'article ;)

      Supprimer
  3. Merci ! J'ai vraiment hâte d'aller le voir, il paraît qu'il est à la hauteur de ses trois grands frères. La musique est chouette en tout cas.

    Un rêve ce serait d'aller visiter "la Comté" en Nouvelle-Zélande ^^

    RépondreSupprimer